Tony Echavidre

C'est à l'âge15 ans que sa curiosité lui fit découvrir ce qui deviendra sa voix professionnelle.

Son désir d'exprimer sa créativité à travers une matière aussi animée et noble que le bois, la façonner, pour y créer des objets sonores l'intriguait.

Lors d’une visite dans un atelier de lutherie, c’est de plein pied qu’il découvre un monde riche de son histoire, de sa culture, et de sa technicité.

Après des études d'Arts appliqués et d'ébénisterie, il intègre l’école de lutherie à Newark-on Trent en Angleterre pour y suivre un apprentissage de 4 ans qui confirmera sa passion naissante.

Fraîchement diplômé en 2002, il est invité à rejoindre l’atelier de Mathijs Heyligers à Crémone en Italie, où il se consacre à la fabrication et à la restauration des instruments du quatuor.

De retour en France, il s'installe à son compte en 2005, et obtient la même année le prix SEMA départemental des métiers d’art ainsi qu'une bourse de la fondation Marcel Vatelot.

Il ouvre ensuite son atelier dans le centre historique de Bordeaux en 2009 où il se consacre exclusivement à la fabrication et au réglage des violons, altos et violoncelle.

 

Son activité est aussi ponctuée d’échanges de travail collaboratif qui sont des moments riches, autant techniquement, qu’humainement. Il participe également à des salons, concours et colloques qui enrichissent ses connaissances pour les mettre au service des musiciens.

Depuis plus de 10 ans,  il a entamé un long travail de recherche autour des vernis de lutherie, qu’il transmet aujourd’hui lors de formations de perfectionnement dédiés aux luthiers amateurs et professionnels.

 

Tony Echavidre s'est vu récompensé d'un coup de cœur par Raphaël Pidoux pour un violoncelle baroque lors du festival « Violoncelle en Seine 2012 ».