Tanguy Fraval

Dès son plus jeune âge, Tanguy Fraval est intimement touché par la musique et les arts.
En jouant de la guitare et du oud, il est attiré par le travail du bois et ses charmes.
Il suit une formation d'ébéniste pendant cinq années, afin d'appréhender les complexités du travail du bois.

Il part ensuite à l'école de "Newark and Sherwood college" en Angleterre, pour y suivre la formation de facteur de guitares classiques et flamenca.
Il en sort avec la mention "Distinction".

Au cours de ces deux années, il suit les cours du soir à l'école de violon, pour y compléter l'étude acoustique des instruments à corde ainsi que la sculpture.
Ebloui par l'histoire et l'aboutissement complexe des instruments du quatuor, il décide de s'inscrire pour trois années supplémentaires à l'école de violon : "Newark Violin Making School".
Il y reçoit un riche apprentissage des diverses approches de l'enseignement.
Tanguy Fraval a aussi eu le privilège d'enrichir ses connaissances auprès des grands maîtres luthiers tels que : P.Robin et A.Frandsen, ainsi que F.Chaudière pour la fabrication...

Finissant l'école en juin 2004, avec la mention "merit", il poursuit son parcours, à la découverte des grands maîtres du XVII-XVIII siècle. Il travaille deux ans, au sein de l'atelier de S.Krattenmacher à Berlin sur des restaurations majeures d'instruments de cette période.

Epris de passion et d'enthousiasme pour l'expression créatrice il poursuit son parcours chez T.Meuwissen à Bruxelles, où il perfectionne son art de la fabrication.

Depuis début 2008, il travaille en "free-lance" à Bruxelles.
Il confectionne ses violons, altos et viloncelles à la main et de manière individuelle, ce qui lui permet de contrôler et de peaufiner chaque pièce à l'oeuvre.

Tanguy Fraval aime participer à l'évolution de la lutherie contemporaine.
Il échange de manière soutenue avec ses confrères au cours de conférences et d'ateliers communs. Il participe à des stages donnés par des spécialistes internationaux de renom.
Aussi ses échanges avec les musiciens, lui permettent de confronter son travail aux attentes de ceux-ci.